Vous avez récemment reçu une proposition de convention de partenariat en Ostéopathie émanant d’un ensemble de Mutuelles d’assurances santé.

Nous comprenons très bien que des ostéopathes nouvellement installés puissent être dupés par des représentants commerciaux leur faisant miroiter l’accroissement de leurs patientèles en intégrant de tels réseaux.

Or, la logique de réseau détruit la relation patient-praticien basée sur l’un des droits fondamentaux : la liberté (choix, prescriptions, installation).

Dès lors dans un réseau, le patient est pénalisé s’il exerce sa liberté de choix et le professionnel de santé conventionné déresponsabilisé de la qualité de son acte. En effet l’accès au réseau pour le professionnel de santé ne se fait que via un seul critère : le prix de la consultation fixé par les Mutuelles d’assurances santé.

Cette logique est incompatible avec le principe fondateur d’égalité d’accès aux meilleurs soins pour tous.

Ces réseaux sont aujourd’hui dénoncés par les opticiens qui, dans un premier temps, attirés par de possibles clients, sont désormais cloisonnés dans leurs activités, et dépendants du bon vouloir des mutuelles de Santé.

Les ostéopathes et leurs patients doivent absolument conserver leurs libertés.

FacebookGoogle+TwitterLinkedInEmail