La réglementation en matière d’ostéopathie animale a beaucoup évolué ces derniers temps.

Dorénavant, la loi stipule que la compétence ostéopathique animale est donnée aux vétérinaires. L’Ordre National des Vétérinaire (ONV) se réserve le droit d’autoriser la pratique d’actes d’ostéopathie sur des animaux, par dérogation, à des personnes n’ayant pas la qualité de vétérinaire.

Pour accéder à cette dérogation, toute personne ne justifiant pas d’une pratique professionnelle d’au moins cinq années en ostéopathie animale doit passer une épreuve d’aptitude, comprenant une épreuve écrite d’admissibilité sous forme de QCM et une épreuve pratique portant sur deux espèces animales : un carnivore domestique et une espèce au choix du candidat entre les grands ruminants et les équidés ; cette épreuve est accessible après cinq années d’études supérieures.

Dans l’attente de confirmer ou non la compatibilité de la formation que nous pouvons proposer avec les exigences attendues par l’ONV ; et dans l’attente des résultats du recours qu’a prévu de déposer l’Union des Ostéopathes Animaliers ; aucune formation en ostéopathie équine ne sera dispensée au sein de notre établissement.

Pour des informations détaillées, vous pouvez vous rendre sur :
- L’Ordre national des vétérinaires
- L’arrêté publié sur le site de legifrance
- L’Union des ostéopathes animaliers

FacebookGoogle+TwitterLinkedInEmail